dimanche 3 mai 2020

LETTRE DE CIRCONSTANCES ...


La Marquise de Sévigné vers 1665 par Claude Lefèbvre


Voici une lettre écrite par la Marquise de Sévigné à sa fille Pauline de Grignan :

"Surtout, ma chère enfant, ne venez point à Paris !
Plus personne ne sort de peur de voir ce fléau s'abattre sur nous, il se propage comme un feu de bois sec. Le Roi et Mazarin nous confinent tous chez nous .
Cela m'attriste, je me réjouissais d'aller assister aux prochaines représentations d'une pièce de Corneille dont on dit le plus grand bien.
Nous nous ennuyons un peu et je ne peux plus vous narrez  les dernières intrigues à la Cour, ni les dernières tenues à la mode.
Heureusement, avec ma chère amie, Marie Madeleine de Lafayette, nous nous voyons discrètement et nous nous régalons des Fables de la Fontaine, dont celle très à propos "les animaux malades de la peste" !
"ils ne moururent pas tous, mais tous étaient frappés"





p.s. ce texte est un faux, écris par un inconnu à la façon de...








Aucun commentaire:

Publier un commentaire