vendredi 1 juin 2018

Un Saint-Juniau méconnu

LOUIS ANTOINE DUSSOUBZ
des bords de Vienne aux océans lointains.






Félix Rocice Dussoubz se marie à Saint Junien avec Marie Noémie Dupuy le 25 Mars 1856.
Avec ses économies et l'argent dont peut disposer sa grand-mère, il crée une fabrique de gants, rue des Mandarines, qui prospère suffisamment.
Leurs fils aînés , Edmond, Maximilien et Emmanuel apprennent le métier de gantier, Louis né le 17 Janvier 1866 choisit une toute autre voie.
Brillant élève, il choisit la carrière militaire. Choix un peu surprenant pour un habitué des eaux douces de la Vienne.
Il se présente au concours de l'Ecole Navale où il est admis en 1884. Nommé aspirant de deuxième classe en 1866, il doit embarquer sur le bâtiment-école à Brest. Il a juste vingt ans.

En 1889, il est nommé au grade d'enseigne de vaisseau.

Autorisé à contracter mariage par permission de Mr le Ministre de la Marine, il s'unit en Septembre 1896, à Saint Junien à Jeanne Barthélémy, 21 ans , native d'Aurillac et dont la soeur Marguerite, est déjà l'épouse de Maximilien Dussoubz, son frère.

Le mois suivant il est promu au grade de Lieutenant de vaisseau.

En résumé : voyages aux Antilles, campagne dans l'Atlantique sud (Afrique:guerre du Dahomey, Amériques) dans le levant, mers de Chine, à Djibouti, embarquement en Corse et et Crête
Il servira sur le croiseur "Troube" au levant, à bord de l'aviso "L'insconstant" en Extrème Orient.

Le couple s'établit à Rochefort mais les absences de Louis étant très fréquentes, Jeanne vient à Saint Junien chez sa soeur terminer sa grossesse. Elle accouche de Marie Louise en Juin 1897. Louis est présent car s'est lui que déclare la naissance de sa fille.






Il vient d'être nommé second sur le croiseur "Davout" en réserve à Rochefort.

Un deuxième enfant, Henri naît en 1900 toujours à Saint Junien. c'est encore Louis qui fait la déclaration de naissance.

En 1903 il reçoit le grade de la Légion d'Honneur.





Louis occupe alors l'emploi de sous-directeur des mouvements du port de Rochefort, puis il est nommé au commandement d'un torpilleur de défense mobile de Dunkerque.

En Novembre 1908, nommé au commandement de la canonnière cuirassée "Achéron". Il doit revenir à Saïgon où il passera de longs mois.

C'est en 1913 que le lieutenant de vaisseau Dussoubz est promu au grade de Capitaine de Frégate.
Pendant la Grande Guerre, il commande durant un an les batteries des côtes du Havre.





De 1920 à 1922, il exerce les fonctions de commissaire du gouvernement au conseil de guerre de Rochefort. Il est également membre de la Société de Géographie de Rochefort et il reçoit le grade d'Officier de la Légion d'Honneur en 1926.






Louis décède à Rochefort le 2 Octobre 1950 à l'âge de 84 ans et sera inhumé dans le caveau familial de Saint Junien.



la famille Dussoubz dans mon arbre  REIX (branche maternelle)

sources: Retronews - 
extrait de l'article de Jean Mazaud paru dans le journal "Le chercheur d'or" de Saint Junien (Haute Vienne)