dimanche 23 février 2014

le nouveau collège de Limoges 1763-1792

C'est le 6 Août 1762 que le Parlement de Paris prononcera contre les Jésuites, l'arrêt qui les bannissait du Royaume à perpétuité. (règne de Louis XV)

Le Parlement invite les corps municipaux à réorganiser tous les collèges, c'est ce qui a été fait à Limoges.

Voici quelques extraits du réglement de ce collège :

Le bureau d'administation : Mr Joseph Pinot de Magré, receveur général des Domaines et bois en la Généralité de Limoges, Mr Mathieu Romanet, écuyer, seigneur de Caillaud, sont élus.
Principal du Nouveau  Collége : Mr Pouyat, curé de Niel.
Mr Joseph Fournier , Conseiller du Roy, commissaire aux saisies réelles du Limousin, notaire au dit Limoges, comme secrétaire.

Professeurs :
Mr de la Marchie du Puyredon, docteur en théologie de l'Université d'Angers
Mr Lamy Deluret, bachelier de la Sorbonne
tous deux prêtres chanoines de l'église cathédrale , choisis par l'Evêque pour remplir les deux chaires de
théologie.
Mr Martin, curé de Sainte Félicité
Mr Navières vicaire de Saint Pierre
tous deux bacheliers de la Sorbonne sont dits "choisis par le principal pour sous principal"
Mr Bonnyn du Fraysse, prêtre, docteur en théologie de l'Université d'Angers
Mr Dubrac le jeune, bachelier de Sorbonne, pour la philosophie
Mr Lamy de la Chapelle, bachelier de Sorbonne pour la rhétorique
Mr Dubrac l'aîné pour la formation du Collège
Mr Marcoulx vicaire d'Asnières, pour la Troisème
Mr Dutheil vicaire à Meymac pour la Quatrième
Mr Thabaraud vicaire à St Pierre, bachelier en Théologie de 'Université de Toulouse pour la Cinquième
Mr Vitrac l'aîné pour la Sixième.
Mr Navière est nommé bibliothécaire
Mr Tanchon , chargé de la procuration de Messieurs les économes généraux pour la régie et la perception des revenus dépendant des bénéfices unis au Collège.

Ayant, en conséquence fait choix des sujets capables et propres à remplir ses vues, qui sont de procurer à la jeunesse, les enseignements nécessaires, une éducation distinguée, fondés sur les principes de religion et la connaissance de ce qui peut former un bon citoyen dans les différents états qui composent la société civile.

Les Maîtres du Collège de Limoges sont tous bacheliers formés de l'Université de Paris, et comme leurs talents égalent leur zèle pour former de bons sujets.
Ils feront plus surement et plus universellement fructifier leurs travaux, ayant plus de facilité pour tenir la bonne discipline dans les classes supérieures.

Fixation des honoraires :
Le Principal : 1000 livres
les sous principaux chacun : 600 livres
les professeurs de théologie , chacun 600livres
le professeur de rhétotique : 600livres
les autres professeurs , chacun 500livres

Pour établir et maintenir la régularité, l'ordre et l'intelligence qui doivent régner dans le Collège, le principal, les sous principaux, les professeurs et régents, seront tenus d'y habiter et d'y vivre en commun.

Le Bureau paiera annuellement au Principal la somme de 4550livres en deux termes, pour la subsistance des maîtres, soit 350livres pour chacun des 13 membres, plus une somme de 1200livres pour la nourriture et les gages des domestiques tant en santé qu'en maladie, plus une somme de 7400livres pour les honoraires des maîtres.

L'ouverture des classes est fixée au 3 Novembre.
La rentrée solennelle se fera par une harangue prononcée par le professeur de rhétorique.

Monsieur le sous principal ou son représentant ayant l'oeil sur les écoliers à la sortie de la classe, tant le soir que le matin, pour que chacun se retire tranquillement.


La Distribution des prix a été fixée au soir du troisième jour des exercices littéraires, le 18 Aôut.
Pour favoriser l'émulation des éléves, la cérémonie en sera annoncée par programme imprimé, que les Administrateurs du Collège y assisteront , qu'elle sera précédée d'un discours relatif à la circonstance prononcée par le régent de Troisième, et qu'on appelera une symphonie pour en rendre la célébrité pour éclatante.


Le Bureau décide de faire droit aux réclamations des professeurs en portant à 600livres leurs pensions alimentaires, en raison de la cherté croissante des choses.


Le Collège de Limoges fermera ses portes en 1792.


sortie des professeurs du Lycée Lakanal à Sceaux 92



sources : Archives religieuses de Haute Vienne
               Wikipédia