lundi 15 avril 2013

Challenge Avril 2013 Ma généalogie de A à Z

M   comme

MAZAUD
MAZAUDIER 
Deux noms de famille



MAZAUD 

Lorsque j'ai commencé l'ascendance de la famille REIX (famille maternelle) je suis allée voir sur Geneanet
si des généalogistes  avaient  déjà créer des arbres .... et bien sur,  j'ai trouvé JEAN MAZAUD .
Et il s'est avéré que Jean était un vrai cousin !!!
A bout de deux ans de correspondances internet, nous nous sommes enfin rencontrés et j'ai le plaisir de collaborer avec lui pour l'assocation historique de Saint Junien -Haute Vienne .









MAZAUDIER
ascendance de Elisabeth Mazaudier née le 28 Juin 1769 à Chateauneuf de randon Lozère (sosa 33G6)
épouse de Antoine Nègre.

Parmi les actes des notaires de Chateauneuf de randon, j'ai trouvé un procès réglé à l'amiable le 29 Octobre 1634 concernant un acte de donation de MARQUISE MAZAUDIER du 7 Juin 1604 au profit de ses petis enfants.

Extrait du procès réglé à l'amiable chez Maître Vilar de Chateauneuf de randon le 26 Octobre 1634.

"il a procès en instance devant la cour de Nîmes entree Jean Laurens et Pierre Laurens, frères, tous deux enfants de feu Jacques Laurens et de Hélix Brajon, d'une part et Jean Gilles et Jeanne Laurens , mariés d'autre part.
Jean Laurens disait que feu Claude Laurens son aïeul, avait donné audit Jean, son fils , en son contrat de mariage avec ladite Brajou, la moitié de ses biens.
Quelques années après ledite Jacques mourut,  puis en 1614 son aieul Claude.
Ce dernier, en son testament , désigna comme héritière universelle de la moitié réservée, ladite Jeanne  Laurens, sa fille et de feu Catherine Malachane, sa deuxième femme qui récupéra  tout jusqu'en 1624, date à laquelle son mari et elle firent un partage pendant la minorité desdits Jean et Pierre Laurens qui étaient absents du pays pour servir des maîtres et ne bénéficiaient d'aucun tuteur.
Ces derniers estiments qu'ils furent gravement lésés lors de ce partage. Ils réclament aussi la répétition de la date de Marquise Mazaudier aïeule dudit feu Jacques (contrat de donation du 7 Juin 1604 reçu par Maître Leblanc) leur arrière grand mère ainsi que la répétition de la dot de feue Jeanne Veillac, leur aïeule, première femme dudit Claude.
Accord amiable.
Une note marginale indique une quittance en faveur dudit Gilles reçue par Mr Roux notaire , le 29 Octobre 1634"
(www.lozere-histoire-genealogie.com/F_Public.html)

Cette famille habitait déjà Chateauneuf de randon sous le règne de Henri IV.

Marquise : est-ce son prénom ou un titre de noblesse ?
encore une enquête en perspective ....







A SUIVRE...