samedi 23 novembre 2013

# GENEATHEME : la Guerre de 14-18 - les " AS" oubliés

ROGER LOUMIET 
fils de Giles Loumiet et Catherine Bertin, né le 27 Janvier 1892 à Périgueux

il est maître surveillant à l'internat de l'école supérieure de commerce de Périgueux tout en préparant son entrée à l'Ecole Centrale Paris  promotion 1919.

Il s'engage dans l'aviation et devient sous lientenant d'artillerie dans l'escadrille SOP 29.




Il sera "tué à l'ennemi" le 18 Mars 1916 lors de la bataille de d'Habsheim.
Il a 24ans.





extrait de la Fiche Matricule de Roger Loumiet









Le lycée de Périgueux et l'Ecole de Commerce ont gardé le souvenir de Roger Loumiet, mort pour la France et cité à l'ordre de l'armée.







Monument aux morts du Lycée Bertran de Born de Périgeux

*****



A LIRE : sur le site : étalbissementbertrandeborn. net , un très intéressant article sur la guerre de 14-18.(lycée de Périgueux)

sources : les As oubliés, mémoires des hommes , mémorial genweb.









vendredi 15 novembre 2013

L'Archéologue, les Trésors et le Diable ...

En 1874 la Société Archéologique de Bordeaux a publié un article sur le thème des "Forteresses de terre"

Ces forteresses peuvent être nommées : Touc , Camp, Motte, Tumuli, Douc, Buttes ...

L'archéologue procède avec méthode :

il établit la topographie du lieu, en fait sa description, étudie le sol, la flore, la faune , recherche les similitudes, 
Si il découvre des ruines d'habitat , il s'intéresse aux outils ou instruments utilisés.

Puis il va à la rencontre des  habitants du village pour écouter  les légendes de ces "forteresses de terre" :

En voici deux  exemples : 
































Conclusion de l'Archéologue : 



Ces conseils, les généalogistes pourront éventuellement se  les approprier.







sources : Gallica











lundi 11 novembre 2013

# GENEATHEME : LA GUERRE DE 14-18

J'ai choisi  Chateauneuf de Randon en Lozère, village de la famille NEGRE, pour rendre hommage à nos parents "morts pour la France".

En 1911, le recencement indique : 703 habitants.

Parmi les mobilisés, il y a 39 hommes soutiens de famille.
Dès le début de la guerre , les morts se succèdent et à la fin de la guerre on dénombre 53 morts.
D'autres reviendront malades ou estropîés.





Monument aux morts de Neuvy sur Loire , village natal de Angèle Régnier épouse de Jean Baptiste Nègre.



Parmi eux, se trouve Jean Baptiste NEGRE, mon grand père, mort pour la France le 30 Octobre 1915 lors de la bataille de Tahure. Il repose à la Nécrople nationale La Crouée, Marne. (1ère enceinte -tombe 119)


Jean Baptiste Nègre en 1909

Il laisse une veuve et deux garçons de 6 ans et 1 an.







A lire mon article du 9 Avril 2013 - Lettre H du Challenge de AàZ.


source ; Gallica, photo de Geneviève Broux-Roudil.