vendredi 27 septembre 2013

la collégiale Saint Seurin à Bordeaux , fondation royale.

Cette fois, c'est au tour de la Collégiale de Saint Seurin dont je vais raconter la petite histoire grace aux archives religieuses de la Gironde.




L'Archévéché de Bordeaux se trouvait à Saint André, (voir article précédent) et entre les deux paroisses il semble qu'il y ait quelques tensions, déjà en 1466...




ANNEE 1700

Il faut dire que l'ambiance y est assez différente à la Paroisse de Saint Seurin...


ANNEE 1691


ANNE 1695




*****

De 1703 à 1730, voici les tribulations du  Chanoine Tartas :











etc..etc...jusqu'à son décès en 1730


et c'est pas mieux du côté des musiciens...




*****


en 1722 la paroisse de Saint Seurin devient Collégiale, fondation royale. (règne de Louis XV)

voici les statuts et règlement :




liste des professions indiquées :
Chantre du lutrin, pointeur, scribe, trésorier, sous-trésorier, sacriste, 16 musiciens au moins, 6 enfants de choeur, 2 maîtres de musique, huissier, prévot et sous prévot, sergent, sonneur de cloche, chasse coquin et une blanchisseuse du chapitre.

ainsi que les religieux : doyen, chanoines, semi prébendés, clercs, sacristains...

*****


La Collégiale Saint Seurin a eu quelques visites royales :

ANNE 1722
ANNEE 1725

ANNEE 1758


*****


La chapelle de Saint Martial



ANNEE 1700



Cette chapelle existe t'elle toujours ??

*****





carte générale de l'ancien diocèse de Bordeaux.


A SUIVRE...


sources : archives religieuses de Gironde
Archives départementales de Gironde