mercredi 6 novembre 2019

#CHALLENGE AZ 2019 - E














EVEQUES du Moyen Age




Je quitte mon arbre, pour un article sur les Evêques et plus particulièrement les évêques de Bordeaux et de l'Aquitaine.
Personnages religieux importants : propriétaires de domaines,terres, vignes,  percepteurs d'impôts, diplomates, animateurs des paroisses catholiques du diocèse qui s'étendait de la Dordogne jusqu'à la frontière du pays Basque.




Voici quelques textes écrits par le secrétaire de l'évêque  Amanieu de la Mothe  vers les années 1353. (Guerre de Cent ans).

"Vins recueillis à Bordeaux des revenus de l'archevêché, de ce côté de la rivière : dix huit tonneaux, une pipe de vin claret, sept de vin rouge pur, cinq de vin rouge mêlé.
Donné au trésorier du Prince, par ordre de l'official, un tonneau de vin pour lui recommander les affaires de l'archevêché

"Les dépenses en vin faites dans le palais archiépiscopal en 1354, par les serviteurs de l'archevêque et leur suite s'élèvent à quinze tonneaux.
De plus, le sénéchal, le maire et le sous-maire ainsi que le connétable ont eu chacun leur pipe de vin blanc."

"Vente de vins pour l'année 1385 : vins envoyés à certains magnats d'Angleterre par le seigneur archevêque".



                             la France en 1385


L'archevêque reçois à sa table en 1355 :

"Repas offert aux marchands anglais : poulets, chapons, viandes de boeuf, pigeons etc...

Le 7 Juillet, Pierre de la Mothe donna un dîner dans le palais archiépiscopal où furent invités : le sénéchal, le connétable, le maire de Bordeaux, Etienne de Cossinton, chevalier et le chapelain Guillaume, G. du Puy archidiacre de Blaye, l'official Bertrand Ferrand, Bergonde Lia et plusieurs autre nobles.
Dépensés pour cela outre le vin, le pain et le bois, soixante cinq sous neuf deniers sterlings.
Donné à quatre trompettes, à Emeryc le jongleur et à Raymond le fol"



Les très riches heures du Duc de Berry
Chantilly - Musée Condé

sources : Gallica - Archives de l'Archevêché de Bordeaux.