vendredi 17 janvier 2014

Les Mendiants

Les intempéries, la disette et la peste engendrent..... les mendiants du XVIème au XVIIIème siècles.



Définition :
Un mendiant est une personne qui, faute de capacité d'emploi, de revenus ou de solidarité familiale ou autre, ne pouvait compter que sur les dons pour subsister.
C'est bien souvent une activité reconnue , honorée et respectée.
Le mendiant recevait de la nourriture et hospitalité selon ldes lois et les principes biens définis.
En France, les villes organisaient l'aide aux pauvres par la création de "chambre de charité"
dont le financement était assuré par un impôt prélevé sur les bourgeois de la ville.
Cette charité n'était octroyée qu'aux mendiants originaires du lieu, les autres étaient chassés hors les limites de la ville.


Voici quelques textes lus dans les archives religieuses de Gironde qui confirment cette définition :





ANNEE 1631



ANNEE 1665



ANNEE 1725



ANNEE 1748


ANNEE 1779


ANNEE 1785


Acte de décès des actes paroissiaux de Chateauneuf de randon Lozère

Marguerite Guyonne âgée d'envion soixante ans mourut le 4 avril 1699 à la paroisse de St Jean de Fouillousse mendiant son pain, elle était de glisolle ?   non mariée, son corps y fut enseveli par Monseigneur de Palirey ?  prieur.























sources : archives religieuses de Gironde
gravures : wikipedia