dimanche 17 juin 2018

L'enquête du Curé de la paroisse de Haux

En feuilletant les actes paroissiaux du village de Haux -Gironde, car je suis toujours à la recherche du mariage de Pierre Eyrault et Isabeau Loumiet, j'ai découvert un document communal tout à fait original.


carte de Cassini






Il s'agit de l'enquête du degré de parenté,  de l'âge précis et de la fortune des suppliants, effectuée par le  curé Gréau de la paroisse de Haux concernant une dispense de mariage pour les  cousins Jean LANOUHE et Marie BRICHEAU.






"L'an mil huit cent quatre vingt onze, le cinquième jour de 
Janvier dans la paroisse et maison presbytérienne dudit lieu,Martin Dijaux, archiprêtre d'Entre deux Mers au présent diocèse de Bordeaux , pardevant nous curé de la paroisse a comparu JEAN LANOUHE, tonnelier, habitant la paroisse d'Haux, lequel nous a exposé que sur la requête par lui présentée à Monseigneur l'illustrissime et révérentissime Archevêque de Bordeaux, primat d'Aquitaine xc,  teindenté aux fins d'obtenir dispense du degré de parenté qui se trouverait entre ledit LANOUHE et MARIE BRICHEAU, nous aurions été commis par moi dit Seigneur l'Archevêque pour faire l'enquête du degré de parenté, de l'âge précis et de la fortune des suppliants ainsi que la raison de leur futur mariage , de tout dressé état et procès verbal pour sur icelui être ordonné ce qu'il appartiendra : sur quoi, vu ladite requête, ensemble ladite ordonnance en date du 27 Janvier dernier de la présente année, signée Thierry, vicaire général et plus bas signé par Monseigneur Caillol , secrétaire.
Nous avons accepté ladite commission avec soumission et respect et avons procédé pour faire ladite enquête en la forme qui suit :
FRANCOIS LANOUHE habitant dite paroisse d'Haux âgé de cinquante ans environ, témoin à ce requis,après avoir fait serment et promis de dire la vérité sur le contenu de ladite requête dont lecture lui a été faite , comme aussi ladite ordonnance, a dit que JEAN LANOUHE , tonnelier, fils légitime de GUILLAUME  LANOUHE, aussi tonnelier et de JEANNE MOULUN, et MARIE BRICHEAU fille légitime de PIERRE BRICHEAU et de TOINETTE BONNENFANT habitants tous dans cette paroisse, sont parents au troisième degré suivant l'arbre de généalogie que nous avons dressé ci-après.
Sur le rapport dudit témoin quand à leur état de fortune, nous a dit qu'ils vivaient de leur travail et industrie seulement, leurs parents respectifs n'ayant qu'un très petit morceau de bienfonds et étant chargés d'une très nombreuse famille qu'il sait d'ailleurs que les parties avaient une très grande inclination l'un pour l'autre et que depuis bien des années la vive affection qui leur fait désirer, aujourd'hui de contracter ensemble fut toujours soutenu.
Qui est tout ce qu'il a dit savoir des faits contenu dans ladite requête. Lecture à lui faite de la déposition , a dit qu'elle contient vérité et a déclaré ne savoir signé , de ce interpellé."






"Nous, curé de la paroisse d'Haux sur .... que nous aurons faite d'insérer dans l'enquête cy-jointe, l'âge précis des parties, nous serions fait présenter de nouveau lesdits témoins, FRANCOIS et PIERRE LANOUHE qui nous ont dit et assuré savoir, FRANCOIS LANOUHE , que ledit JEAN LAHOUHE requérant , fils légitime de GUILLAUME LANOUHE et de JEANNE MOULUN , habitants de cette paroisse, était âgé vingt quatre ans comme il paraît d'ailleurs par les extraits de baptème que avons vérifié et que MARIE BRICHEAU, fille légitime de PIERRE BRICHEAU et de TROINETTE BONNENFANT aussi habitants de cette paroisse était âgée de trente ans comme il a aussi paru par son extrait de baptême. 
Qu'il sait d'ailleurs que la très longue fréquentation des parties nuirait infiniment à Marie Brucheau soit accusée de son âge, soit parce qu'elle court le risque de ne pas s'établir si elle...l'occasion de le faire avec ledit Jean Lanouhe qui tout  ce qu'il a dit savoir."
Lecture fait à lui faite de sa déposition.
signé : GREAU, curé d'Haux, commissaire.





"Et à l'instant a comparu PIERRE LANOUHE, menuisier, habitant en la présente paroisse âgé de cinquante cinq ans témoin à ce requis, lequel après avoir fait serment et promis de dire la vérité sur le contenu de ladite requête, dont lecture lui a été faite, comme aussi ladite ordonnance a dit que ledit JEAN LANOUYE ,tonnelier , fils légitime de GUILLAUME LANOUHE et de JEANNE MOULUN et MARIE BRICHEAU, fille légitime de PIERRE BRICHEAU et de TOINETTE BONNENFANT tous habitants de la  présente paroisse fait parenté au troisième degré suivant l'arbre généalogique que nous avons dressé cy-après sur le rapport dudit témoin.
Quant à leur état de fortune, nous a dit que ledit JEAN LANOUHE et MARIE MICHEAU n'avaient rien ou presque rien en bien fonds et qu'ils étaient chargés d'une très grande famille qui les faisaient vivre dans la plus grande gêne, qu'en outre ledit JEAN LANOUHE et MARIE BRICHEAU avaient une forte inclination l'un pour l'autre et vivent dans la plus étroite union qui est tout ce qui à dit savoir du fait contenu dans ladite requête.
Lecture à lui, faite de la déposition a dit qu'elle contient vérité et a déclaré ne savoir signé de ce interpellé.
signé GREAU  curé d'Haux, commissaire.







L'acte de mariage n'est pas encore lisible en ligne sur les AD de Gironde !!!